La Crosse

Dorsal 150x150

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stingray 150x150

La crosse est l’élément indispensable du hockeyeur. Prolongation du bras, elle lui permet aussi bien de contrôler le palet que de faire des passes à ses équipiers et enfin de marquer des buts.
 
A l’instar des gants, il existe au moins autant de modèles de crosse que de hockeyeurs… et pour cause, la plupart des joueurs font eux-mêmes leur crosses. Le hockeyeur s’acharne à lui donner (ou à trouver dans le commerce) la forme qui répond au mieux à cette exigence de maitrise du palet.
 
Vous appréhendez donc l’enjeu de cet élément et vous comprendrez pourquoi on observe autant de formes variées sur le bord des bassins.

 

Néanmoins, la forme des crosses est réglementée et un chapitre entier de la règle du jeu est consacrée aux dimensions des crosses : longueur, largeur, courbes, arrondis, etc…. comme l’illustre cet extrait du règlement :

Crosse reglement 300x126

 

 

Les crosses doivent être uniformément noires ou blanches en fonction de la couleur de l’équipe.

Pendant longtemps, les crosses en bois étaient de rigueur dans les matchs de hockey sub car elles sont facilement réalisables et permettent les retouches. Toutefois, elles nécessitent un entretien fréquent suite aux divers impacts lors des matchs.

 

C’est pourquoi, les crosses en matériaux synthétiques ont supplanté les crosses en bois. Elles ne nécessitent pas d’entretien particulier puisque teintée dans la masse.
 
Là encore, de nombreux modèles existent. Ces modèles en plastique et caoutchouc composite donnent une excellente maniabilité du palet grâce à son adhérence accrue ainsi qu’un tir performant grâce à l’élasticité des matériaux.